Nos Marcheurs

 
 
Ce Mardi 2 juillet 2019, pour la 26 ème sortie extérieure de la saison 2018/2019, 29 Marcheurs Libres avaient répondu à l'invitation de Michèle et de Jean pour une balade sur les chemins de Moulin sous Touvent et Saint Pierre lès Bitry, composant une boucle entre vallon boisé et plateau.
 
Rendez-vous avait été donné au pied de l'église Saint-Médard construite sur une pente dominant le village de Moulin sous Touvent qui sonne de manière poétique comme "un moulin qui déploie ses ailes à tout vent". Cela étant une digression un tantinet facétieuse de l'auteur, son nom viendrait, en fait, de Moulin, une dépendance située vers Saint Pierre lès Bitry et Touvent, une ferme située sur la colline dominant le village dont on retrouve des traces depuis l'époque gallo-romaine. 
 
Des vestiges mis à jour attestent d'un passé riche d'une histoire à la fois antique, religieuse et seigneuriale. Lors de la Première Guerre Mondiale, Moulin sous Touvent, situé sur la ligne de front, fut occupé tour à tour par les belligérants des deux côtés. Le village, détruit, fut décoré de la Croix de Guerre 14-18. Le monument érigé à la mémoire des Zouaves disparus non loin de là rappelle ce que fut l'âpreté des combats. 
 
Sur le bord de l'étang jouxtant une aire de jeux, un héron cendré attirait le regard. Le temps de faire une photo et le groupe suivait Michèle sur un chemin boisé qui montait vers le plateau.
 
Après une montée en sous-bois, les marcheurs atteignaient ce plateau où se déroulaient devant eux les de champs de blé, colza et pommes de terre, la progression sur le chemin herbeux se faisant au rythme de chacun. 
 
Quittant cette étendue chauffée par le soleil, il faisait bon se plonger à nouveau dans l'ombre du bois, sur le chemin communal dit de Moulin sous Touvent puis celui de Saint Pierre lès Bitry qui a aussi beaucoup souffert de la Guerre. Une traversée de fraîcheur avant une halte à l'église de Saint Pierre lès Bitry. Bâti en terrasse, l'édifice a gardé son aspect roman du XIIème siècle. Niché dans le mur de la maison d'en face, une statue de Saint Pierre portant la clé du paradis, regardait, impassible, le groupe passer devant lui.
 
Le cheminement se poursuivait alors dans la direction de Moulin sous Touvent traversant de grands espaces appartenant à des propriétaires privés, la végétation luxuriante alternant avec d'importantes coupes de bois.
 
A l'approche de Moulin, une variante amenait les pas des marcheurs vers le hameau de Violaine avant d'apercevoir le clocher de l'église Saint Médard où nous attendaient Anne et Georges, maire adjoints du village pour une visite de l'édifice, à la fois intéressante et conviviale. Fortement restaurée après la guerre, l'église présente une nef de trois travées, les traces d'un passé plus ancien se mariant harmonieusement aux constructions nouvelles et vitraux passeurs d'une belle lumière qui tapissait le sol. Le groupe s'y attardait un peu et "honni soit qui mal y pense", s'il se faisait photographié devant l'autel comme une troupe d'enfants quelque peu dissipés ! L'approche des vacances peut-être ?
Après le goûter qui suivit chacun se dit au revoir en se souhaitant un bel été, avec la promesse de retrouvailles en septembre et encore de belles randonnées à vivre ensemble pour la saison 2019-2020.
 
Photos Jack, animateurs du jour Michèle, Jean, Peter complétés par Anne et Georges,montage et commentaires R&B
 
Cordialement

photo

Vue eglise