Un petit peu d'Histoire

Ville de MOULIN SOUS TOUVENT

   

Monument

L'abbaye de Saint-Médard de Soissons avait la seigneurie de Moulin. Le chapitre de la cathédrale nommait à la cure qui reconnaissait  pour patron saint-Médard.

En 1862, au lieu-dit le Champ-Havet, on a découvert des murs d'enceinte entourés de fossés profonds, des monnaies et des objets antiques.

A la ferme de Quennevières, au lieu-dit les Longues-Voies, on a recueilli des médailles de bronze. Sur la voie romaine, de Soissons à Noyon, on a trouvé aussi des monnaies, des poteries et des tuiles à rebords.

Vers la vallée de l'Aigle, au lieu-dit les Tourbes, on a mis à découvert une grande quantité de sarcophages.

Quennevières

C’est sur le territoire de Moulin Sous Touvent, à Quennevières, que se déroula le 6 juin 1915 l’unique attaque française de la guerre de position dans l’Oise.

Située sur la D335, sa ferme a été le théâtre de violents combats en 1915. On y trouve aujourd’hui un petit mémorial et de nombreuses plaques, apposées sur le mur de la ferme, en souvenir de toutes les unités qui ont combattu ici.

La buttes les Zouaves

Img 9781

Située à 1,5 km,, au nord de la ferme de Quennevières, en empruntant un chemin praticable au carrefour des départementales 85 et 335, cette butte rend hommage à des soldats enterrés vivants au cours d’un bombardement.

Elle se compose d’un tertre, sous lequel repose les Zouaves, ces soldats métropolitains venant des colonies et qui avaient participé activement aux combats de la ferme de Quennevières, surmonté d’une croix.

Certes moins imposant, ce monument s’apparente à la tranchée des baïonnettes près de Verdun, qui rend hommage à tous ces hommes qui ont péri enseveli dans leur tranchée suite à des bombardements ou à des explosions de mines comme celle qui a vu disparaître deux compagnies françaises à la Côte 108 près de Berry-au-Bac le 31 mai 1917

Implantée le long de la route départementale n°145, menant de Vic-sur-Aisne à Carlepont, et située à hauteur du village de Moulin-sous-Touvent, cette borne, installée au milieu des Années Vingt, commémore l'avance extrême des troupes allemandes en 1918... Mais c'est déjà dans les champs alentours que le front se cristallisa, à la mi-septembre 1914, aux lendemains de la bataille de la Marne

 Bornes

Direction Carlepont 

 

Borne 2

Direction VIC SUR AISNE

Les carrières de pierre dans la Grande Guerre

  • Nom du fichier : Les carri res dans la grande guerre version finale 1
  • Taille : 7.87 Mo
yes /

Télécharger

Images